En Alsace, Strasbourg porte une Couronne d’Or

L’Histoire est facétieuse. Elle transforme parfois les puissants en misérables. C’est ce qui arriva aux vins de Strasbourg. Pendant des siècles, la capitale alsacienne domina sans partage le commerce des vins d’Alsace vers la Rhénanie et l’Europe du Nord. Du Moyen-Age au XVIIIème siècle, les négociants en vin de Strasbourg acheminèrent des millions d’hectolitres pour servir les tables des rois et des princes. Puis, le vignoble tomba dans l’oubli. Ces trente dernières années marque sa renaissance.

Une histoire de vignes et d’hommes qui faillit disparaître

Commencez votre séjour oenologique à Strasbourg par une visite du coeur historique de la ville. Vous comprendrez alors à quel point la ville fut riche et puissante notamment grâce au commerce du vin. Dans le quartier de la Petite France et sur la Grande Île, site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, vous pourrez aisément imaginer marchands et bateaux charrier les tonneaux de vin dans les ruelles étroites ou au fil de l’eau. Grande Île fut pendant des siècles le carrefour du commerce des vins d’Alsace.

Prodige du gigantesque et du délicat”, c’est de ces mots que Victor Hugo décrivait la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg. Des mots qui résonneront encore plus fort en vous, lors d’une dégustation de vins d’Alsace, sur la terrasse d’un bistrot, tout en regardant le ballet des automates de l’horloge astronomique.

Les visites guidées de Strasbourg ne vous raconteront pas toutes les histoires insolites du vignoble de Strasbourg. Didier Bonnet, dans son livre, Strasbourg et ses vignobles, un millénaire d’histoires à découvrir, les recense et retrace l’histoire du vin à Strasbourg et ses tumultes. En voici un exemple. Au XVème siècle, après trois années de mauvaises récoltes dans le vignoble strasbourgeois, les bouteilles de vin viennent à manquer. Le Pape, grand amateur de vins de Strasbourg a peur de ne pas être livré. Il menace alors marchands de vins et vignerons d’excommunication. Ils n’eurent pas d’autres choix que de donner des bouteilles issues de leurs propres réserves personnelles. Alors que le Pape lui-même les adorait, comment expliquer que les vins de Strasbourg faillirent disparaître ?

Malgré leur excellente réputation, conflits et concurrence des autres régions viticoles françaises eurent raison des vins de Strasbourg. Mais la capitale d’Alsace refusa d’abandonner pour toujours sa Couronne d’Or.

Strasbourg-Alsace-Vins-couronne-or 

La renaissance du vin à Strasbourg

Reprenez le cours de votre circuit oenologique à Strasbourg et empruntez le sentier viticole de Marlenheim. Berceau de la vigne, Marlenheim marque aussi la première étape de la route des vins d’Alsace. C’est ici que vous pourrez déguster un verre de Grand Cru Steinklotz, vin fin, frais et énergique qui déploie tous ses arômes après plusieurs années de garde. Vous êtes ici au coeur de la Couronne d’Or. Plus vieux vignoble d’Alsace, la Couronne d’Or regroupe 19 villages viticoles à proximité de Strasbourg. Les vignerons de la Couronne d’Or ont su maintenir la passion de la vigne dans la région. A force de travail, d’acharnement et de patience, ils ont fait de la Couronne d’Or un véritable terroir d’exception où quatre Grands Crus d’Alsace prennent racines : le Grand Cru Altenberg de Bergbieten, le Grand Cru Altenberg de Wolxheim, le Grand Cru Engelberg de Dahlenheim et le Grand Cru Steinklotz de Marlenheim.

Pour que votre dégustation de vins d’Alsace soit une surprise, nous ne vous révèlerons pas ici leurs secrets. Partez plutôt à leur découverte sur le sentier viticole de Bergbieten, qui, le long de ses 7 kilomètres vous réserve quelques points de vues remarquables, ou sur le sentier viticole de Wolxheim où des notes savoureuses vous attendent au cours d’une dégustation de Riesling.

Strasbourg et son vignoble ont  bien retrouvé leur couronne et repartent à la conquête du royaume des vins d’Alsace !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *