Les plus beaux villages sur la route des vins du Languedoc

La France est un terrain de jeu exceptionnel pour les œnophiles, mais aussi pour les amateurs de patrimoine et de culture. Chaque année, des millions de touristes partent à la recherche de ses joyaux d’architectures et bijoux historiques, dont les plus beaux villages de France font indéniablement parti. Une association du même nom a même vu le jour en 1982 afin de mettre en valeur le potentiel touristique de ces communes. Le Languedoc en compte d’ailleurs un grand nombre.
Alors pourquoi ne pas profiter d’un week-end en Languedoc-Roussillon pour se faire plaisir et (re)découvrir les appellations ensoleillées de la région, afin de joindre œnologie, patrimoine et détente ? Tour d’horizon des plus beaux villages du Languedoc, sur la route des vins.

Sainte-Enimie

Sainte-enimie

Pour démarrer ce voyage, nous vous attendons au nord de la région. Au cœur des gorges du Tarn, Sainte-Enimie impressionne par son architecture médiévale et ses pentes abruptes. De nombreux monuments sont à visiter, mais les sportifs et amoureux de la nature ne sont pas en reste et peuvent facilement gagner les grands espaces du parc national des Cévennes.

Aiguèze et La Roque-sur-Cèze

Aigueze

On s’arrêtera ensuite à La Rocque-sur-Cèze, en direction de Nîmes, pour se ressourcer au fil de l’eau et des cascades du Sautadet ou profiter du panorama époustouflant depuis le village. A quelques kilomètres de là, on fera une halte à Aiguèze pour découvrir son ancien moulin à huile, à la frontière des vignobles du Languedoc et de la Vallée du Rhône.

Saint-Guilhem-le-Désert, Olargues et Minerve

Olargues

On descendra plus tard à Pic-Saint-Loup, au cœur des vignobles en appellation Languedoc, du sud-ouest de Nîmes au nord-est de Bézier. S’arrêter à Montpellier peut être tentant, mais on préférera découvrir trois hauts-lieux viticole de la région.
D’abord Saint-Guilhem-le-Désert, où l’on s’attarde en terrasse au centre du village, à l’ombre d’un imposant platane. On ne manquera pas de visiter la cité fortifiée d’Olargues, entourée de paysages verdoyants qui appellent à l’évasion. On finira par atteindre Minerve, en pays Cathare, qui donne son nom au vignoble du Minervois. Ici, les vins sont toujours aromatiques et plaisants, qu’ils soient rouges, blancs ou rosés.

Lagrasse

Lagrasse

On terminera cette escapade du côté de Lagrasse, entre Narbonne et Carcassonne, à la limite du Roussillon. Dans un paysage de vignes typique des Corbières, le plus grand vignoble du Languedoc, on apprécie à la fois l’architecture médiévale et les vins locaux, chaleureux et fruités, aux notes de mûres et cassis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *