VISITER LES ABBAYES CISTERCIENNES EN BOURGOGNE

La Bourgogne est couverte d’abbayes, qui, pour certaines, selon les règles d’hospitalité de l’ordre, sont ouvertes aux visites. Berceau de l’ordre de Cluny et de Citeaux, la Bourgogne est encore aujourd’hui l’héritière de sa tradition religieuse et de sa vocation monastique qui a attiré des milliers de moines sur ces terres. Pour les visiteurs d’un jour, à l’occasion de votre passage en Bourgogne, découvrez dans ce patrimoine architectural, historique et religieux. Pour les moins pressés, des retraites sont également organisés en ces lieux…

L’abbaye de Cîteaux

Et si l’on commençait par le commencement… L’abbaye de Cîteaux, fondatrice de l’ordre de Cîteaux, est située à 35 kilomètres au sud de Dijon. Vous parviendrez à Notre Dame de Cîteaux, berceau de l’ordre cistercien, par la plus belle des routes, celle qui traverse Marsannay, Gevrey-Chambertin, Chambolle, Nuits St Georges.

En 1098, Robert de Molesmes édifie cette abbaye née du désir de vivre la règle de Saint-Benoît dans une austérité plus grande et dans une fidélité plus absolue. Ce nouvel ordre religieux va devenir le centre de la chrétienté, un haut lieu spirituel. Pauvreté et simplicité des cadres de vie et des ornements liturgiques en seront les préceptes. L’ordre cistercien est donc basé sur l’isolement du monde, le vœu de pauvreté et le travail manuel. On y construit, on y met les terres en valeur, on y transcrit les manuscrits. On y copie la célèbre bible de Cîteaux. Apparaissent à cette époque les « frères convers » moines qui se dédient aux travaux manuels, créant ainsi à l’intérieur de l’abbaye un ordre moins radical permettant aux autres de se consacrer à la prière exclusivement.
De nombreuses abbayes filles seront fondées en Bourgogne, faisant croître ainsi la famille cistercienne. Avant la révolution entraient dans la propriété des moines les cantons de Clos Vougeot, Pommard, Meursault et Nuits St Georges.  

Une trentaine de moines y vivent actuellement et travaillent sur une exploitation agricole consacrée à la production de lait et de fromage. On y accueille des hôtes et retraitants dans l’esprit de la mission de l’abbaye.  Une exposition permanente sur l’art des copistes de Cîteaux au Moyen Age est également installée dans la bibliothèque.

La Visite du monastère se fait par un parcours de découverte et de réflexion, respectant ainsi les préceptes de l’ordre cistercien, nous permettant de découvrir le quotidien des moines à travers 900 ans d’histoire. Toutes les visites sont guidées, par groupe de 25 personnes et durent 1h15. Il n’y a ni hôtel ni restaurant, seule une « retraite » de 2 à 7 jours est possible.

Notre Dame de Fontenay

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce monastère cistercien est situé à 80 kilomètres de Dijon et à 250 de Paris.

C’est le plus grand ensemble monastique conservé et le plus fidèle exemple d’abbaye cistercienne du 12ème siècle, conçue d’après ce qu’on appelle le plan cistercien : une église adossée au cloître et diverses salles des moines réparties autour de ce dernier. Les bâtiments de travail sont séparés de ceux de prière et de vie.

Cet ensemble d’art roman a été édifié en 1118 par Saint-Bernard (de Clairvaux). L'abbaye de Fontenay, très riche aux 12 et 13èmes siècles, vivait en autarcie et était une puissance financière de l’époque. On y fabriquait des tuiles, de la verrerie et on y avait développé une activité sidérurgique. 1790 met fin à la vie religieuse.

Aujourd’hui, il n’y a plus de moine. Les visites en sont libres ou guidées et peuvent durer de 30 minutes à 3 heures.

L’abbaye de Cluny

Située à 149 kilomètres de Dijon cette dernière a connu de 909 à 1250 une renommée et un faste unique en Europe.

En 909, Guillaume le Pieux donne le domaine de Cluny dans un double but : la vie de la communauté sera régie par l’enseignement de Saint-Benoît et sera placée sous l’autorité du St Siège. Elle deviendra ainsi la maison mère de milliers de monastères en France et en Europe et le centre de la chrétienté, frappant même sa monnaie. En 1250, 2 000 personnes pouvaient y loger. Pour des raisons de mauvaise gestion entre autres elle connaîtra la décadence jusqu’à la fermeture de l’abbaye en 1790. Elle sera détruite en partie et il n’en reste qu’une église, un cloître et couvent.

1 heure 30 à 2 heures trente de visite, audioguidée ou en visite conférence Des aires de parking et de pique-nique existent.

L’abbaye Notre Dame de la pierre qui vire

Monastère édifié dans l’Yonne en 1850 par Jean Baptiste Muard dans une terre isolée correspondant aux désirs d’une vie pauvre, humble et mortifiée. En 1871 l’église est terminée et l’ensemble monastique aura vu le jour en un siècle. La règle de Saint-Benoît ponctue le quotidien des moines : prière communautaire, prière personnelle, lecture et travaux (agriculture et fabrication de fromages).

Des « retraitants » peuvent être accueillis. Une grande librairie multimédia est à la disposition des visiteurs. Cette abbaye a fondé et longtemps dirigé les Editions du Zodiaque, spécialisées dans l’art religieux, surtout roman.

L’abbaye Saint-Pierre de Flavigny-sur-Ozerain

Fondée en 719 cette abbaye a vu peu de moines la fréquenter. On y pratiquait le culte médiéval des reliques qui a un temps contribué à la prospérité du monastère.

Détruite puis vendue comme bien national, elle héberge une fabrique d’anis de Flavigny, ateliers que l’on visite. Reconstruite au 17ème siècle, on a préservé sous les vestiges des cryptes carolingiennes exceptionnelles.

L’abbaye de Notre-Dame des Trois Vallées, La Bussière-sur-Ouche

Située en Côte d’Or elle a été fondée au XIème siècle. 300 moines l’occupaient à son apogée à la fin du XIIIème. Elle abrite le lieu de sépulture des épouses des Ducs de Bourgogne.

En 2005, elle est transformée en hôtel de luxe, le style néo-gothique des bâtiments ayant été conservé.

L’abbaye de Pontigny

Au nord de la Bourgogne, dans le département de l’Yonne, le monastère cistercien est la « seconde fille » de l’abbaye de Cîteaux et a été fondé en 1114. Il a pu héberger plusieurs centaines de moines et frères convers. On y trouve une superbe église abbatiale intacte dont la blancheur surprendra.

L’abbaye de Maizières

Au cœur du centre historique de la ville de Beaune une ancienne abbaye cistercienne est devenue un hôtel de luxe.