Archives pour la catégorie Vin et innovation

Découvrez toutes les initiatives technologiques et les innovations dans le monde viticole, de la fabrication à la commercialisation des vins. Actualités des startups du vin, la « Winetech » !

Le caviste en ligne VINATIS continue d’innover dans le secteur très concurrentiel de la vente de vin sur internet

VinatisPorté par des professionnels passionnés du vin et prêts à imaginer des concepts innovants, le caviste en ligne VINATIS ne cesse d’inventer de nouveaux concepts. Il y a quelques années, le caviste lançait sa fameuse rubrique « étiquettes abîmées » dont le principe est simple : remettre sur le marché, à prix réduit, des bouteilles abimées. Et rassurez-vous, ce n’est pas parce que le contenant est détérioré que le contenu n’est plus bon : une étiquette tachée n’a jamais altéré le goût du vin ! Sous une rubrique dédiée sur le site, les amateurs de bonnes bouteilles ont ainsi le plaisir de découvrir des nouveaux produits en bénéficiant de remises. Cette initiative est une  aubaine pour les amateurs de vin en quête de bonne affaires… suivez notre conseil ! Lire la suite

Quel avenir pour les applications en ligne dédiées au vin?

Application vinPas étonnant de savoir que les applications de vin explosent quand on sait que plus de 40% des consommateurs s’informent sur Internet avant de concrétiser leurs achats.
En 2013, le pourcentage de français ayant ouvert un compte sur une application dédiée au vin a été multiplié par 5 ! Selon les derniers résultats du baromètre So Wine 2014, Internet est devenu la 3ème source d’information consultée avant l’achat de vin. Les réseaux spécialisés tels que les applis, les blogs, les plateformes mobiles…se multiplient afin de répondre au besoin de réponse instantanée du consommateur en matière de vin. Sur le long terme, l’enjeu de ces applications dédiées au vin est donc de construire une vaste base de données afin de couvrir l’ensemble de l’univers viniviticole. L’offre est en pleine structuration…affaire à suivre !

Des exemples d’applis utiles :

  • Pictawine, pour mémoriser les bouteilles en les prenant en photo, en les notant, en les commentant et en les géolocalisant. Le tout est enregistré pour vous souvenir du lieu et du moment de dégustation.
  • Vivino, qui permet de tout connaître d’un vin en scannant simplement son étiquette.
  • Boire et Manger ou encore Un met & un vin, pour vous aider à trouver les meilleurs accords mets & vins.
  • Vino Mobile / Profil des Vins, qui vous offre des renseignements très complets sur des vins partout dans le monde.

Internet : quelle influence sur l’achat de vin?

Internet et le vin Internet est pour l’instant le dernier canal utilisé par les consommateurs pour acheter du vin. Les achats de vin restent majoritairement réalisés en grande distribution.
Le graphique ci-après nous aide à comprendre à quel endroit les consommateurs achètent le plus souvent leur vin. Nous constatons bien que très peu d’entre vous achète via Internet (seulement 9%) mais à 79% dans les magasins de grande distribution (GMS – Grandes et Moyennes Surfaces). Certains d’entre vous s’adressent directement au producteur (30%) tandis que d’autres se dirigent vers les cavistes (45%). Mais prenons ces chiffres avec précaution car ces habitudes d’achat varient en fonction du taux de connaissance en vin des consommateurs. En ce sens, les connaisseurs sont 34% à se tourner vers Internet, au détriment de la grande distribution. Lire la suite

Satellites et drones dans le vignoble Bordelais

Aussi étonDrone et satellites vignes et vignoble bordelaisnant que cela puisse paraître, des satellites et drones font leur apparition au-dessus des vignes de grands châteaux bordelais.
Pour quelle utilité ? Réaliser la cartographie complète des vignobles relevant l’activité chlorophyllienne des feuilles, indicateur primordial qui permet aux vignerons de vendanger les raisins à maturité optimale à l’automne. D’autres utilités sont appréciées par les producteurs : gestion de la fertilisation au printemps, entretien des sols et taille pendant la période hivernale.
Les images satellites par infrarouge sont devenues le quotidien du Château Malartic-Lagravière (Pessac-Léognan). Jean-Jacques Bonnie, directeur de ce Grand Cru Classé explique que « cela nous permet de voir la vigueur de la vigne sur une évolution annuelle. Lors des travaux d’entretien d’hiver, on peut ainsi jouer sur la taille ou trouver la cause en cas de faible vigueur ». Par contre, les satellites ne peuvent prendre des clichés uniquement lorsque le ciel est entièrement dégagé. Ces systèmes ont été élaborés par la société EADS Astrium en collaboration avec l’ICV (Institut Coopératif du Vin). EADS s’est inspiré d’un système déjà mis en place pour la culture céréalière en 1996.
En plus des satellites, les drones viennent à leur tour faire leur apparition dans le vignoble bordelais, moins contraignants et plus précis. Pour Henri Borreill, président de la société de drones Exametrics, qui tente de s’imposer sur ce marché naissant, le drone offre l’avantage sur le satellite de «différencier vigne et enherbement entre les rangées», évitant alors de «confondre le stress hydrique de la vigne avec celui de l’herbe». Les cartes réalisées sont plus précises. Le Château Pape-Clément, Grand Cru Classé de Graves, est le premier à avoir acquis un drone de ce type prénommé « Vers l’excellence ».

Google à la conquête du vignoble bordelais

Google n’en finit plus de photographier le monde : Google a lancé cet été son programme Google Street View au sein du vignoble bordelais. Après avoir noué des partenariats avec 9 Châteaux de la région, Google s’est donc rendu dans les vignobles sélectionnés armé d’un sac à dos composé de 15 appareils photos, mitraillant toutes les 2,5 secondes, afin de numériser les vignobles et de présenter le patrimoine viticole français : les vins et châteaux bordelais !
Cette initiative ravit les châteaux de Bordeaux qui bénéficieront d’une vitrine mondiale, tandis que Google continue de compléter sa collection d’images des plus beaux panoramas de la France. Google ne s’arrête pas à la seule région de Bordeaux. En effet, le moteur a lancé des projets similaires en Espagne, en Italie, et même en Afrique du Sud.
Bien que ce ne soit pas l’objectif, Google pourrait, à terme, proposer une véritable route des vins numérique. L’utilisateur n’aurait plus besoin de se déplacer pour visiter les vignobles. Mais il n’est pas encore possible de déguster des vins virtuellement…

Ci-dessous, quelques exemples :
Château Lafon-Rochet
Château de la Brède
Château Coutet
Château La Conseillante