Le vin à l’apéritif, une nouvelle tendance

vin-blanc-aperitifConvivial et authentique, le vin est LA tendance apéritive de cette dernière décennie.
D’après une étude de consommation Wine Intelligence, le vin s’impose de plus en plus dans nos apéritifs. On note ainsi une progression de 17% sur ces 3 dernières années. En 2013, on constate même que plus de 70% des français boivent du vin à l’apéritif au moins une fois par mois. La nouvelle tendance de « l’apéritif dînatoire » n’est pas sans effet sur ces chiffres de consommation.

Vins blancs et rosés dominent le marché de l’apéritif, avec 47% des vins dégustés. On observe cependant une forte croissance des vins aromatisés aux fruits, avec 33% de part de marché.
Pour beaucoup, l’apéritif est devenu un moment de découverte, entre amis ou en famille où l’on prend le temps de se faire plaisir, d’échanger et de découvrir le vin en toute convivialité. Une tendance notamment accentuée par les contrôles d’alcoolémie qui incitent les amateurs de vins à déguster en préambule du repas.
Pour 57 % des consommateurs, le vin en apéritif doit être fruité, doux et léger. Il doit procurer de la fraîcheur. Les jeunes l’aiment légèrement sucré, et notamment les femmes, qui recherchent à plus de 45 % des vins fruités et doux.apéritif vin
Plus concrètement, pour faire face à vos amis qui débarquent un soir à l’improviste, on vous a sélectionné des vins qui n’ont pas besoin d’un dîner pour être appréciés (du saucisson et quelques cacahuètes feront l’affaire !).

Côté rosés, privilégiez les vins doux et légers, les plus corsés (comme ceux du Languedoc-Roussillon) étant à déguster avec une viande grillée. Ceci dit, un rosé doux et fruité, est LE vin idéal pour un apéritif sur le pouce. Optez pour un rosé de Provence ou un cabernet d’Anjou.

Du côté des blancs, les vins élaborés à base de chardonnay se dégustent parfaitement à l’apéritif ou au dîner. Un Bourgogne, un Languedoc léger ou un vin de Val de Loire, frais et aux arômes de fleurs blanches, seront parfaits ! Légèrement gras, ils se marient bien avec des cacahuètes et noix de cajou. Pour les amateurs de moelleux, optez plutôt pour un Coteaux du Layon ou un Jurançon (à servir frais). Évitez l’excès de sucre contenu dans un Sauternes ou un Gewurztraminer, un peu trop liquoreux pour être bus seuls.

Du côté des vins rouges, prévoyez de la légèreté. Un vin fruité de Bourgogne, un Saint Nicolas de Bourgueil (Val de Loire) léger et doux, ou encore un Lalande de Pomerol (Bordeaux) sauront également tirer leur épingle du jeu. Gardez de côté les vins de caractère tanniques et boisés comme un Saint-Chinian ou un Saint-Estèphe, à déguster avec une bonne viande ou un plat en sauce.

Et les bulles dans tout ça ? Champagne (En savoir plus sur le vignoble Champenois) ou crémant, le choix est large. Privilégiez les bulles fines : servies fraîches, vous êtes surs de ne pas vous tromper, peu importe l’accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *