La France de nouveau 1er producteur mondial de vin

vignoble bordelais MédocEn 2014, la France retrouve son rang de 1er producteur mondial de vin, devant l’Italie et dans un contexte global de baisse de la production mondiale d’environ 6% en raison de facteurs climatiques peu favorables.
Alors que le pays sort de deux années difficiles, la récolte de 2014 atteint les 46,1 millions d’hectolitres et connait ainsi une hausse de 10% par rapport à l’an passé. Un chiffre qui place la France en tête de la production mondiale de vin devant l’Italie (-15% avec 44,4 millions d’hectolitres) et l’Espagne (-19% avec 37 millions), ses deux principaux concurrents.
Les Etats-Unis, 4ème producteur mondial, maintient sa production à 22 millions d’hectolitres malgré la sécheresse en Californie.
Dans l’hémisphère Sud, le recul de la production chilienne (9ème rang mondial) est marquant : -22% alors que le pays est en croissance constante depuis 2010.
Contre toute attente, l’Allemagne est en forte progression (+16%) et se place ainsi au 10ème rang mondial.
L’Australie quant à elle enregistre une légère hausse (+2% avec 12,6 millions d’hectolitres) tandis que son voisin la Nouvelle-Zélande (13ème rang mondial) qui poursuit sa belle progression avec une hausse importante de 29% par rapport à 2013 avec 3,2 millions d’hectolitres qui lui permettent même d’exporter en Australie.
La Chine, 7ème rang mondial, avait produit en 2013 11,7 millions d’hectolitres (sur 600 000 hectares de vignobles). Mais cette année, aucun chiffre n’a pour l’instant été communiqué.
La consommation mondiale pour cette année 2014-2015 est attendue autour de 243 millions d’hectolitres. La production 2014 devrait donc permettre d’assurer la couverture des besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *