Archives du mot-clé Alsace

La Percée du Vin Jaune

La Percée du Vin Jaune est la fête viticole populaire la plus importante de France. Elle a lieu à Arbois dans le Jura, du samedi 31 Janvier au dimanche 1 Février. 50 000 personnes y sont attendues pour fêter le vin jaune, emblème du Jura.

Une large gamme de vins blancs, rouges et rosés seront à découvrir à côté des vins jaunes, ces vins de paille liquoreux et forts en caractère. Vous pourrez y déguster la plus large palette de tout ce qu’un vignoble peut offrir en termes de diversité.

Le vin jaune est issu du cépage savagnin, vendangé tardivement pour en extraire un plus fort degré d’alcool. Il poursuit sa maturation dans de gros fûts en chêne de 228L pendant 3 mois à 6 ans.

Au fil du temps, l’évaporation produit un voile de levures en surface, c’est d’ailleurs ce qui le dote d’un goût prononcé de terroir, imprégné de noix et d’épices. Il accompagnera à merveille vos viandes blanches, foies gras et crustacés. En apéritif, on lui préfèrera quelques dés de comté et quelques noix.

Les dégustations se déroulent années après années dans les villages du vignoble qui célèbrent la fête « du Grand Jaune » depuis 1997. Une occasion de plus de partir en stage découverte des vins alsaciens !

Les animations oenologiques sur les marchés de Noël en Alsace

S’il y a une région emblématique pour les marchés de Noël, c’est bien l’Alsace !

Le marché de Noël est un marché où se vendent de nombreux produits autour de la thématique de Noël : des articles de décoration, des produits régionaux et artisanaux, de quoi se restaurer (vin chaud, crêpes, gauffres…). Les premières traces des marchés de Noël remontent au XIVème siècle en Allemagne, plus connus sous le nom de « Marché de Saint-Nicolas ».
Traditionnels en Alsace (notamment à Strasbourg, Mulhouse, Colmar ou encore Kaysersberg) ils s’étendent petit à petit dans d’autres nombreuses villes du monde. Ces marchés sont en général organisés par les municipalités et ils ont lieu au mois de décembre, juste avant le début de l’avent, le 1er décembre.
Le 28 novembre dernier, une grande majorité des marchés de Noël alsaciens ont ouvert leurs portes, à l’image de celui de Strasbourg, pour la 444ème année consécutive. Considéré comme l’un des plus importants et des plus vieux marchés de Noël d’Europe (depuis 1570), il attire chaque année plus de 2 millions de visiteurs et regroupe 300 chalets.
Outre le marché de Strasbourg, de nombreux marchés alsaciens sont aujourd’hui très prisés, tels que ceux de : Colmar, Kaysersberg, Mulhouse, Munster, Riquewihr/Ribeauvillé ou encore Sélestat.

Dans beaucoup de ces marchés de Noël en Alsace, des animations « Caves de Noël » ont été mises en place. On les retrouve notamment dans l’un des plus beaux marchés de Noël alsacien, celui de Riquewihr/Ribeauvillé. Les viticulteurs locaux vous accueillent et vous font partager leur passion dans le cadre intimiste de leurs caves, décorées aux couleurs de Noël pour l’occasion. Profitez d’animations originales autour de la dégustation de vin accompagnée de petites douceurs de Noël, de l’artisanat régional et de la gastronomie. Des ateliers de découverte et de dégustation des épices de Noël (kougelhopf, pain d’épices, bredalas…), des parcours gourmands aux chandelles mais aussi des expositions de photos du vignoble alsacien en hiver sont organisés dans les différentes caves des vignerons participants.

Profitez de la magie des Marchés de Noël pour séjourner en Alsace !

Tout savoir sur le vin d’Alsace Gewurztraminer

Géographie :
C’est à l’Est de la France, dans le vignoble Alsacien, que le Gewurztraminer est chez lui. Bien qu’essentiellement produit sur la plaine d’Alsace, de nombreuses parcelles se trouvent sur les coteaux des collines sous-vosgiennes. Il est donc produit sur quasiment l’ensemble du vignoble alsacien (Bas-Rhin et Haut-Rhin), soit 119 communes.

Cépage :
Cépage emblématique de la région, le Gewurztraminer

Style :
Vins blancs très aromatiques et élégants

Caractère :
Sa robe intensément dorée laisse présager une belle richesse, confirmée par la palette d’arômes olfactive qui rappelle les fruits exotiques (litchi, fruits de la passion, ananas, mangues…), les fleurs (la rose notamment),  les agrumes (écorces d’oranges), les épices (en allemand, Gewurz signifie « épices »), les raisins secs mais aussi des arômes fréquents de miel.
Au palais, on le trouve corsé, concentré, gras et puissant.

Sa garde :
Epais et riche, c’est un vin capable de vieillir. Entre 4 et 12 ans selon son origine

Accords mets & vins :
Image même de la typicité des vins d’Alsace, intensément parfumé, le Gewurztraminer peut s’apprécier seul, pour le plaisir, en apéritif par exemple. On peut également l’accompagner d’un foie gras d’Alsace, d’un saumon fumé, d’un feuilleté au roquefort mais aussi de plats épicés d’Orient et d’Extrême-Orient tel qu’un poulet au curry qui sauront largement mettre en valeur la palette aromatique de ce grand vin d’Alsace. Ainsi, il sera le partenaire idéal de nombreux plats asiatiques : cuisine chinoise, indonésienne, thaï et indienne.
A servir assez frais, à 10°C.

Si vous avez aimé le Gewurztraminer, alors quoi de mieux que de déguster ce fabuleux cépage à l’occasion d’un stage œnologique.

Pour tous ceux qui aiment particulièrement ces vins, vous apprécierez également :
Pour l’équivalence de style : un Châteauneuf-du-pape blanc (vignoble de la Vallée du Rhône)
Pour ses arômes : pour la rose, un Chambertin-Clos-de-Bèze (vignoble de Bourgogne)
Pour sa saveur : un Condrieu (Vallée du Rhône)
Avec un poulet au curry : un Banyuls (vignoble du Languedoc-Roussillon)

Sur la route des vins d’Alsace

L’histoire du vignoble alsacien

Pour le vignoble alsacien, la vie ne semble pas être un long fleuve tranquille. Contrairement aux autres régions viticoles françaises, hormis les vignobles champenois et lorrains qui ont subi les dégâts de la 1ère guerre mondiale, lesvignes d’Alsace ont été malmenées par les guerres de conquête des rois de France, puis par les conflits franco-allemands. La reconstruction du vignoble, qui s’est opérée à partir des années 50, a d’abord consisté à sauver l’essentiel, ce qui fut fait avec la reconnaissance de l’AOC Alsace, obtenue en 1962, et qui valorisait la région en couvrant la totalité de l’aire viticole délimitée à cette époque, étendue depuis. Lire la suite

Vers une nouvelle géographie viticole ?

La carte des vignobles est amenée à changer par le fait climatique, le saviez-vous ?

On ne cesse de parler du réchauffement climatique, et bien il semblerait qu’il ait un impact dans tous les domaines, y compris dans celui des vignobles et du secteur viticole. En effet, ce changement climatique imposera progressivement une redistribution de la géographie viticole. Les zones nordiques sont normalement trop froides et trop humides pour la production de vignes, la limite septentrionale des vins de qualité se situant au niveau des régions françaises de Bourgogne et d’Alsace. Et pourtant, plus le climat se réchauffe, plus cette limite va se déplacer vers des régions plus au Nord, profitant ainsi à des pays aujourd’hui non producteurs. Les régions productrices vont quant à elles devoir adapter leurs stratégies et développer de nouveaux cépages si elles veulent survivre.

Zone viticole en Europe

Des investisseurs commencent à parier sur la création de vignobles aux Royaume-Uni, comme au Pays-Bas, en Pologne, en Russie ou dans le sud de la Suède, tandis que l’Australie commence à transférer ses vignobles vers la Tasmanie. Le climatologue américain Lee Hannah annonce la mort prochaine d’une partie du vignoble méditerranéen et français (Bordelais, Provence, Languedoc-Roussillon, Vallée-du-Rhône…), la réduction de la zone viticole européenne d’au moins 40%. L’impact du réchauffement climatique ne se réduira bien évidemment pas qu’aux zones européennes, la réduction des vignobles d’Argentine, du Chili, des Etats-Unis ou de l’Afrique du Sud étant aussi à prévoir.

Les zones méridionales sont confrontées de plus en plus régulièrement à des vagues de chaleur extrêmes, amplifiant la problématique du stress hydrique. Les vignerons doivent être d’autant plus attentifs et trouver des solutions pour aller à l’encontre de ce phénomène, ce qui engendre un travail supplémentaire de création, d’adaptation et de vigilance, et finalement comme un effet de domino une augmentation du coût de production, une diminution des rendements, et au bas de l’échelle une augmentation du coût de vente des vins.
Si nous prenons le cas du Languedoc, les vins produits en plus grande quantité que dans d’autres régions françaises, sont nécessairement vendus à des prix moins élevés. Cependant, si les coûts augmentent, par l’installation de matériels d’irrigation par exemple, les vignerons devront s’orienter inévitablement vers un autre modèle que celui d’une production quantitative s’ils veulent affronter cette crise.

Une meilleure connaissance des cépages et de leur évolution est aujourd’hui absolument nécessaire et est l’un des enjeux du monde viticole. Les chercheurs se tournent de plus en plus vers la création d’OMG pour obtenir des variétés plus résistantes au réchauffement climatique.

Salon des vins des vignerons indépendants

Du 28 novembre au 2 décembre 2013 se tiendra à la Porte de Versailles à Paris le Salon Des Vins des Vignerons Indépendants.

Ce salon possède sa spécificité… le terme « indépendant » donne le ton. C’est une rencontre avec celui qui signe de son nom chaque étiquette dans le respect de la charte signée. Une idée préside : « le savoir-être du vin« . Des hommes différents,  à travers l’expression d’un savoir- faire authentique, vous offriront donc des vins variés. « L’indépendant », perpétuant souvent une tradition familiale dans des parcelles modestes, travaille sa vigne, récolte, vinifie, met en bouteille et commercialise son produit.
Il est donc présent dans toutes les étapes liées à la vie de son vin et sera le mieux placé pour  vous guider dans votre dégustation, vous parler de son métier, vous conseiller et bien sûr vous encourager à remplir votre cave de son breuvage…
Déambuler le long des allées du salon où se côtoie toute la France viticole devra mettre en bouche l’amateur de vins que nous sommes et sera l’occasion d’aller à la rencontre des vignerons partenaires de VINOTRIP. Parmi eux : le domaine François Buffet en Bourgogne, dirigé aujourd’hui par Marc-Olivier Buffet, et dont le vignoble de pinot noir tire magnifiquement profit des terroirs exceptionnels de Volnay et Pommard ;  ou encore le domaine Marcel Humbrecht en Alsace, …

Cette promenade œnologique pourra se poursuivre dans les vignes ou sur la route des vins de France, pour une approche différente et plus riche. Elle vous conduira, à votre tour, chez ceux avec qui vous aurez tissé des liens au salon, vous y séjournerez. Ces vignerons indépendants vous attendent, le temps d’un week-end de dégustation de vin, en Alsace, Bourgogne, Bordelais, Champagne sur leurs terres prêts à vous faire découvrir leur passion … et leur vin.

De la porte de Versailles aux vignobles il n’y a qu’un pas !!