Archives du mot-clé Bordeaux

Le vin français et le marché chinois

La Chine est un grand pays consommateur de vins français. La France est d’ailleurs le leader des importations sur le marché Chinois depuis 2010. Les grands gagnants sont les vins de Bordeaux, les préférés des chinois. Ces derniers sont devenus les premiers consommateurs de vin rouge dans le monde et détrônent ainsi la France.

Lire la suite

Préparer son week-end à Bordeaux

Le printemps commence à se faire sentir, la douceur s’installe. Du côté des vignes aussi, la nature reprends ses droits ! C’est donc la saison idéale pour partir à la découverte du vignoble.
Aujourd’hui, nous choisissons de nous intéresser plus particulièrement au vignoble bordelais, si agréable en cette période de l’année. Envisager de découvrir la route des vins de Bordeaux nécessite quelques petites mises au point. Suivez le guide !

Lire la suite

Le Sud-Ouest Mag parle de nous !

SudOuestMagazine vinotripMerci Au Mag Sud-Ouest pour leur article sur la prestation « 3 visites en Médoc« , « Le Médoc en trois dimensions« .

Cette prestation se réalise chez nos trois partenaires, le Chateau Saint-Ahon, le Château du Taillan et la Tonnellerie Nadalié pendant une journée. Découvrez tour à tour les secrets de la vinification, l’art de la tonnellerie et dégustez les vins des domaines.

Venez réserver votre excursion oenologique en Médoc sur notre site ou par téléphone au 01 85 46 00 09.

Rencontre oenologique dans le vignoble bordelais, au Château du Taillan

Interview de Johanna, responsable oenotourisme au Château du Taillan. Elle nous parle de la propriété et des vins du domaine.

Racontez-nous une courte anecdote sur le Château !
Le Château du Taillan appartient à 5 sœurs, issues de la famille Cruse propriétaire depuis 1896. Ce château produit du vin rouge, du vin blanc et du rosé et se situe aux portes du médoc. Nous possédons une petite légende en relation avec notre vin blanc. Elle raconte qu’un soldat médocain parti en croisade rencontra une princesse maure qu’il épousa à son retour de croisade. Il dû repartir et fût tué. En signe de deuil, elle porta une robe blanche et les gens du coin l’avaient surnommé « La Dame Blanche ». Aujourd’hui, tôt le matin, quand on aperçoit une brume au-dessus du vignoble, on dit que l’esprit de la dame blanche vient nous souhaiter prospérité.

Quelles sont les caractéristiques des vins du Château du Taillan ? Les meilleurs millésimes ?
DSCN1888Les vins du Château du Taillan sont des vins charmeurs, fruités à boire jeunes ou à garder une dizaine d’années. Ils obtiennent, chaque année, la certification « Cru Bourgeois » qui est un gage de qualité. Les meilleurs millésimes de la propriété sont 2005, 2009, 2010 et 2014 à venir.

 


Qu’est-ce que les gens apprécient le plus pendant la visite et la dégustation ?

Les personnes qui viennent visiter la propriété apprécient particulièrement le cadre, le château typique du XVIIIème siècle et surtout nos chais anciens, voûtés datant du XVIème.
Ils apprécient aussi la découverte de la vinification. Pendant la dégustation, le point fort est que nous proposons 3 couleurs différentes (rouge, blanc, rosé).

Quels sont les incontournables de la région ?
Quand on vient dans la région bordelaise, les visites de châteaux sont très prisées. Mais on peut aussi aller faire un tour au bord de la mer, notamment à Lacanau qui se situe à 45 minutes de Bordeaux, mais aussi sur le bassin d’Arcachon. La ville de Bordeaux, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco est aussi un incontournable. Enfin, la gastronomie est aussi un bel atout avec l’entrecôte grillée aux sarments de vignes et bien sûr le fameux cannelé de Bordeaux!

Quel regard portez-vous sur l’oenotourisme ?
L’oenotourisme eschateau-du-taillan extérieurt une activité en plein essor et est devenu un centre de profit. C’est un vrai métier complémentaire à celui de viticulteur.
C’est devenu essentiel ces dernières années car cela permet de communiquer sur nos vins.
Par ailleurs, cette activité répond aussi à une demande des touristes qui désirent en savoir plus sur le vin et les techniques de vinification.

 

Rencontrez Johanna au Château du Taillan au cours de l’excursion 3 visites en Médoc et retrouvez tous nos séjours œnologiques à Bordeaux.
Profitez en pour découvrir les caves historiques du Château

Focus sur les vins de Saint-Emilion – Bordeaux

Photo by Jonathan Farber on Unsplash

En plein cœur du Pays Libournais, la cité médiévale de Saint-Emilion est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1999. Sa parure monumentale se décline au gré de ruelles tortueuses. Quant à son patrimoine œnologique, il est reconnu dans le monde entier. Un paysage viticole historique qui illustre de manière exceptionnelle la diversité des terroirs.

Le vignoble de Saint-Emilion s’étend sur 5600 hectares et produit en moyenne 235 000 hectolitres/an de vins rouges. Quatre types de terrains existent à Saint-Emilion : des sols argilo-limoneux, argileux, calcaires composés d’alluvions de graves et de sables. Côté cépages, c’est le merlot qui domine avec 60% de l’encépagement suivi par le cabernet franc et le cabernet sauvignon. Les vins de la région, de renommée mondiale (et grandissante en Chine), sont des vins aux tanins solides dont la structure s’arrondit avec le temps.

Un peu d’histoire…

C’est à partir de 1959 que les vins de Saint-Emilion ont été classés. Particularité de ce classement et contrairement à celui de 1855, celui-ci est révisable tous les 10 ans et a donc été revu en 1959, 1969, 1986 (petite exception…), 1996, 2006 et 2012. Ces classements ont longtemps fait et font encore l’objet de discordes jusqu’à devenir de véritables imbroglio judiciaires. En 2013, le classement est confronté à plusieurs demandes d’annulation en raison d’erreurs et de non-respect de la réglementation en vigueur. Trois viticulteurs exclus du classement vont jusqu’à porter plainte contre X pour prise illégale d’intérêt en mettant en avant le fait que les lauréats du classement sont eux-mêmes juges et partie. Injuste pour les uns, tout à fait honorable pour d’autres, c’est en somme un classement qui n’a pas fini d’être contesté…

Extrait du classement de 2012

Premiers Grands Crus Classés A
– Château Angélus
– Château Ausone
– Château Cheval Blanc
– Château Pavie

Premiers Grands Crus Classés B
– Château Beau Séjour Bécot
– Château Beauséjour
– Château Bélair-Monange
– Château Canon
– Château Figeac
– Château La Mondotte
– Château Pavie-Macquin
– Château Troplong-Mondot
– Château Valandraud

Grands Crus Classés
– Château Bellevue
Château de Ferrand
Château Fonplegade (photographie ci-contre)
– Château Larmande
Château Soutard
– Couvent des Jacobins
– Château Chauvin
– Château le Clotte

Dégustez les vins de Saint-Emilion au cours d’un stage œnologie autour de Bordeaux et dans le vignoble Bordelais.

Rencontre oenologique dans les vignobles du Médoc, au Domaine Rollan de By

Interview de Deborah Fontaine et Benjamin Gavard, responsables hébergement et oenotourisme à l’Hôtel Rollan de By. Ils nous parlent du domaine et de leurs expériences personnelles.

D’où vient cette pasDomaine-Bordeaux-Rollan-de-Bysion pour la viticulture ? Et pour l’accueil des hôtes ? Racontez-nous votre parcours en quelques mots…
Nous avons toujours aimé déguster les vins et l’univers vinicole nous fascinait mais nous n’avions malheureusement pas assez de temps à consacrer à développer notre curiosité. C’est réellement depuis notre arrivée dans le Médoc en 2013 que tout a basculé : nous avons développé une passion pour le vin et la viticulture grâce à la proximité des châteaux et à l’environnement des vignes à perte de vues. Notre ancien voisin est lui-même vigneron, tout cela nous a permis de nous y intéresser d’avantage et surtout avec plus de facilité puisque nous vivions au cœur du « sujet ». Et lorsque nous reprenons la gestion de l’hôtel Rollan de By et que les visites des chais nous sont alors confiées, c’est avec bonheur que nous acceptons de faire découvrir à notre tour les secrets de la fabrication du vin !

L’histoire de M. GUYON, le propriétaire du Domaine, est quant à elle, beaucoup plus incroyable puisqu’il achète en 1989, ses 2 premiers hectares de vignes avec le château Rollan de By, son envie du moment : produire du vin pour le plaisir afin de le déguster entre amis ou en famille. Au fil des années, M. GUYON se pique au jeu et se passionne pour la viticulture, il est satisfait de ce vin rond et fruité qu’il arrive à produire. Avec ambition et passion, il rachète au fil des décennies d’autres châteaux et hectares de vignes, afin de varier les plaisirs et produire des vins toujours aussi gourmands mais avec une personnalité propre à chacun. Aujourd’hui, M. GUYON peut s’enorgueillir de posséder 7 châteaux et 185 hectares de vignes : toujours présent pour décider du commencement des vendanges et ce, jusqu’à l’assemblage des vins après élevage, il a à cœur d’être présent à chaque étape de production de ses vins.

Diplômés en hôtellerie, nous avons au fil des années multiplié les expériences dans différentes structures d’hébergement touristique essentiellement en Savoie et sur le Bassin d’Arcachon. Nous vivions du tourisme, changeant alors de lieu de travail au fil des saisons, mais c’est en 2013 que nous décidons de « poser nos valises » dans le Médoc qui nous séduit par son climat, son côté très sauvage et nature, et bien entendu, par la richesse de ses vignes. Benjamin aura une belle opportunité de travail dans l’hôtellerie de luxe, à l’hôtel 4* Cordeillan-Bages, avant de reprendre ensemble la gestion de l’hôtel Rollan de By quelques mois plus tard….

Avant de devenir vigneron, M.GUYON était décorateur d’intérieur, diplômé de la prestigieuse école Boulle. Il a rénové et décoré l’hôtel avec le désir d’accueillir les hôtes comme s’ils venaient chez lui : œuvre d’art ou tableau, chaque objet raconte une histoire. Les chambres sont décorées avec goût et possèdent une atmosphère propre à chacune, M. GUYON ne souhaite pas de chambres standardisée, vous êtes chez lui !
Son souhait le plus cher est également de permettre à la région « Cœur Médoc » de se désenclaver en offrant la possibilité aux voyageurs de pouvoir se loger, car il faut savoir que la pointe médocaine est très sauvage. En transformant le château La Clare en hôtel, il a voulu, en quelques sortes, faire un cadeau aux visiteurs et leur permettant de poser leurs valises au cœur du vignoble pour découvrir notre belle région.

Quelles sont les caractéristiques des vins des Domaines Rollan de By ? Les meilleurs millésimes ?
Les vins des Domaines Rollan de By sont des vins ronds et fruités, dû à un grand pourcentage de Merlot dans l’assemblage. On trouve également, une belle fraîcheur grâce à un pourcentage très important de Petit Verdot (jusqu’à 20% dans l’assemblage pour le Château Haut-Condissas) qui s’associe à merveille avec le Merlot en venant contrebalancer son côté fruité. Le petit Verdot confère par ailleurs, une belle structure et une jolie couleur rubis au vin. M. GUYON souhaite que ses vins soient agréables à déguster rapidement, inutile d’attendre des années avant de pouvoir en apprécier tous leurs arômes et leurs charmes.
Les meilleurs millésimes sont les années 1998, 1999, 2001, 2005, 2009 et 2010.

Qu’est-ce que les gens apprécient le plus pendant la visite et la dégustation ?
Les visites des chais des Domaines Rollan de By s’organisent en très petit groupe, il peut même arriver que vous soyez les seuls à y participer. Ce côté « visite privée » plaît beaucoup à nos hôtes, Benjamin se fait un plaisir de vous ouvrir les portes des chais rien que pour vous et est totalement à l’écoute pour répondre à toutes vos questions. Nous nous efforçons au mieux de rendre les visites intéressantes et surtout compréhensibles car il est vrai que les parties « techniques » de la fabrication du vin peuvent vite devenir rébarbatives et pas forcément évidentes à comprendre, il est important d’avoir un discours simple et adapté aux novices. Le petit plus de nos visites : si vous avez la chance de croiser le maître de chais, celui-ci prend souvent de son temps pour les visiteurs et il se fait un plaisir de vous faire accéder aux endroits un peDégustation au Domaine Rollan de Byu plus privés.

Notre dégustation s’articule autour d’une dégustation « à la cuve », vous avez la chance de découvrir ce que peut-être un vin « primeur ». Vous dégustez ensuite deux autres vins en bouteille de deux millésimes différents, ce qui permet d’avoir une bonne idée de ce que l’élevage en barrique apporte au vin en termes d’arômes et de structures.


Quels sont les incontournables de la région?
Outre les visites des nombreux châteaux classés « Grand Cru 1855 » et autres manifestations et salons sur le thème du vin organisés tout au long de l’année, d’autres points d’intérêts méritent votre attention dans le Médoc….
Un des rares phares classés monument historique, le phare de Cordouan est également inscrit sur la liste des monuments susceptibles d’être classés au Patrimoine Mondial par l’UNESCO. Situé à 7km au large de Soulac-sur-Mer, ce « Versailles de la mer » se visite au fil de ses 311 marches. Embarquement depuis Le Verdon, à la pointe de la presqu’île médocaine.
L’évènement incontournable du Médoc reste le Marathon du Médoc à Pauillac, qui a fêté cette année sa 30ème édition avec plus de 10 000 participants. C’est dans une ambiance festive que les coureurs participent au marathon : déguisement obligatoire, étapes dégustation dans chaque château « Grand Cru » du parcours et stands de ravitaillement grillades et autres spécialités médocaines. Ce n’est pas pour rien que le Marathon du Médoc est réputé être le marathon « le plus long du Monde » (tout dépend du nombre de dégustations… !), mais il s’agit surtout d’un marathon convivial où même si vous n’avez pas votre dossard de coureur, vous participez quand même à la fête !

Enfin, pour finir sur une note gastronomique : vous vous délecterez au restaurant Cordeillan-Bages à Pauillac, dont le chef Jean-Luc ROCHA (digne successeur du chef Thierry MARX), vous envoutera avec sa cuisine récompensée de deux étoiles au guide Michelin. Et si vous ne pouvez pas vous offrir, le deux étoiles, nous recommandons vivement à toutes les personnes qui séjournent à l’hôtel, d’aller dîner au restaurant Le Saint-Seurin à Saint-Seurin-de-Cadourne. Le jeune chef Gabriel a été récemment récompensé d’une toque par le guide Gault & Millau, pour sa cuisine originale et créative, à essayer absolument !

Quel regard portez-vous sur l’oenotourisme ?

L’oenotourisme est une façon originale de découvrir une région ou un pays. Il s’agit d’un secteur en plein développement puisque de plus en plus de personnes s’intéressent à l’univers du vin et souhaitent en découvrir les coulisses. A l’hôtel Rollan de By vous êtes au cœur du domaine afin de parfaire au mieux vos connaissances sur le sujet, et nous avons à cœur d’offrir une prestation de qualité : il est important de savoir se démarquer quand une activité est en plein essor. Nous ne sommes plus dans un simple rapport de producteur / consommateur, mais davantage dans un esprit d’échange et de partage. Les personnes séjournant à l’hôtel ont une réelle envie de découvrir le lieu, l’histoire et les techniques employées pour élaborer nos vins. L’oenotourisme pour nous, c’est savoir vous recevoir et tout mettre en œuvre pour que le vin devienne une façon de voyager, de s’évader et d’apprécier encore plus cette bouteille que vous dégusterez au cours d’un repas entre amis car il y aura une belle histoire à raconter.

Rencontrez Deborah et Benjamin à l’Hôtel Rollan de By au cours d’un séjour Chai le vigneron dans le Médoc !

Tous nos séjours dans le bordelais

Le fils de Philippine de Rothschild reprend les rènes de l’empire

Succession de la Baronne de RothschildA l’âge de 51 ans, Philippe Sereys de Rothschild vient d’être nommé Président du Conseil de surveillance de Baron Philippe de Rothschild S.A., dont il était depuis 2006 le vice-président. Il succède ainsi à sa mère, la Baronne Philippine de Rothschild, décédée au mois d’août dernier à l’âge de 80 ans.
Philippe Sereys de Rothschild est l’un des deux enfants que la Baronne a eu avec le comédien Jacques Sereys.
Diplômé de Harvard et ayant dirigé diverses entreprises dans le domaine de l’énergie, de l’environnement et des hautes technologies, il se trouve maintenant à la tête d’un empire qui produit notamment le célèbre Mouton-Rothschild, 1er Grand Cru Classé 1855, de Grands Crus Bordelais comme le Château Clerc Milon et le Château d’Armailhac mais aussi le domaine californien Opus One et celui d’Almaviva au Chili. Sa compagne n’est autre que la célèbre actrice française Carole Bouquet.

Les vignes du Château Montrose

Le château Montrose

Depuis plus de 50 ans, ce Grand Cru Classé de Bordeaux en appellation Saint-Estèphe, fait appel chaque année aux mêmes vendangeurs issus d’un petit village d’Andalousie, au sud de Séville en Espagne.
Cette année, le chef d’équipe Antonio Sanchez fait la route en direction du Médoc vers le Château Montrose au bord de l’estuaire de la Gironde pour la 42ème fois de sa vie ! Les parcelles du vignoble de 95 hectares n’ont plus aucun secret pour lui, tout comme la récolte de fruits en général puisque ces saisonniers professionnels voyagent au fil des cueillettes : melons en été puis raisins et olives en automne en Espagne.

Un air d’Andalousie au Château Montrose

Ces vendangeurs andalous issus du petit village de Pruna viennent depuis l’après-guerre, moment où il était difficile de trouver de la main-d’œuvre en France alors que l’inverse se produisait en Espagne. C’est l’adjoint chef de culture du Château, Paul Martin, parlant un espagnol impeccable, qui relaie auprès d’Antonio les directives de ramassage. Depuis le temps, une confiance sans faille et une réelle affection se sont développées entre les deux hommes.
« Ils sont disciplinés et terriblement efficaces, regardez avec quelle rapidité ils coupent les grappes au bon endroit. Il y a de la fluidité et de la dextérité dans ce travail« , témoigne Hervé Berland, propriétaire du Château Montrose. Une belle histoire qui rend ce grand vin encore plus exceptionnel.

Satellites et drones dans le vignoble Bordelais

Aussi étonnant que cela puisse paraître, des satellites et drones font leur apparition au-dessus des vignes de grands châteaux bordelais.
Pour quelle utilité ? Réaliser la cartographie complète des vignobles relevant l’activité chlorophyllienne des feuilles, indicateur primordial qui permet aux vignerons de vendanger les raisins à maturité optimale à l’automne. D’autres utilités sont appréciées par les producteurs : gestion de la fertilisation au printemps, entretien des sols et taille pendant la période hivernale.
Les images satellites par infrarouge sont devenues le quotidien du Château Malartic-Lagravière (Pessac-Léognan). Jean-Jacques Bonnie, directeur de ce Grand Cru Classé explique que « cela nous permet de voir la vigueur de la vigne sur une évolution annuelle. Lors des travaux d’entretien d’hiver, on peut ainsi jouer sur la taille ou trouver la cause en cas de faible vigueur ». Par contre, les satellites ne peuvent prendre des clichés uniquement lorsque le ciel est entièrement dégagé. Ces systèmes ont été élaborés par la société EADS Astrium en collaboration avec l’ICV (Institut Coopératif du Vin). EADS s’est inspiré d’un système déjà mis en place pour la culture céréalière en 1996.
En plus des satellites, les drones viennent à leur tour faire leur apparition dans le vignoble bordelais, moins contraignants et plus précis. Pour Henri Borreill, président de la société de drones Exametrics, qui tente de s’imposer sur ce marché naissant, le drone offre l’avantage sur le satellite de «différencier vigne et enherbement entre les rangées», évitant alors de «confondre le stress hydrique de la vigne avec celui de l’herbe». Les cartes réalisées sont plus précises. Le Château Pape-Clément, Grand Cru Classé de Graves, est le premier à avoir acquis un drone de ce type prénommé « Vers l’excellence ».

Tout savoir sur les vins de Sauternes

Géographie

L’aire de production de l’appellation se situe sur la rive gauche de la Garonne, à une trentaine de kilomètres au sud de Bordeaux, sur le terroir caillouteux de Sauternes. Cinq communes produisent ce vin blanc liquoreux (Barsac, Bommes, Fargues, Preignac et Sauternes) et le vignoble comporte quelques vins au prestige mondialement reconnus comme le Château d’Yquem. Le terroir caillouteux et le microclimat très particulier de la région sont tout à fait propices au développement de la « pourriture noble », sans laquelle ce vin n’existerait pas. Lire la suite